• Prime à la casse (de l'économie) ?

    Alors que le Grenelle de l'environnement a montré et démontré que les voitures participaient à la mort lente de notre planète, alors que tous les indicateurs de l'économie montrent que la société de consommation a vécue, les patrons de l'industrie automobile en Europe demandent l'aide des états pour relancer l'achat de voitures ...

    La politique de Carlos Ghosn était remise en cause ces derniers temps, des rumeurs évoquant son départ ... La situation de NISSAN n'étant pas au beau fixe. De plus, sa politique de développement de véhicule fort consommateurs de carburant (pour Renault) n'est pas vraiment dans l'air du temps. Or il semblerait qu'il soutienne la démarche des constructeurs français auprès du Président de la République.
    J'espère que la réponse sera négative, comme elle l'a été aux Etats-Unis. Sinon :
    • Primo, nous passerons pour moins "environnementalistes" que les Etats-Unis (ce serait un comble !),
    • Secondo, ce serait soutenir l'investissement non durable (l'avenir de l'automobile c'est la fermeture !),
    • Tertio, cela ne va pas changer de manière notable la crise globale, ni même le chomage dans ce milieu (ça va juste permettre de payer le futur parachute doré de Carlos Ghosn !).
    Maitenant, cela ne veut pas dire que l'Etat doit se désintéresser de la situation des "futurs ex-employés" de cette industrie. Mais il devrait plutôt préparer leur reconversion qu'assurer aux dirigeant leur prime avant de rentrer dans le mur !

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :